DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jour J pour la constitution irakienne

Vous lisez:

Jour J pour la constitution irakienne

Taille du texte Aa Aa

C’est aujourd’hui que les leaders irakiens doivent présenter leur compromis sur un projet de constitution au parlement. Hier soir à Bagdad, ils ne s‘étaient toujours pas mis d’accord sur ce projet crucial pour l’avenir du pays et les débats se sont poursuivis, notamment en présence de l’ambassadeur américain. Chiites, kurdes et sunnites ont du mal a faire des concessions, notamment sur la distribution des revenus pétroliers et sur le fédéralisme.

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne font pression pour que le projet de constitution soit présenté dans les délais. Et, selon un dignitaire religieux chiite, ils essayent d’imposer également “leurs idées et d’exercer des pressions sur le choix des termes de la future constitution”. Les Irakiens, eux, s’inscrivent sur les listes électorales afin de participer au référendum sur la constitution. Référendum prévu en octobre. Il doit être suivi de nouvelles législatives en décembre. Si les sunnites, qui régnaient en maître sous Saddam Hussein, souhaitent un gouvernement central et fort, les Kurdes réclament en plus du fédéralisme, une mention du droit à l’autodétermination dans la constitution. C’est l’une des revendications des centaines de manifestants kurdes qui ont défilé hier dans les villes de Kirkouk et Duhouk dans le nord et qui ont demandé un référendum sur l’indépendance kurde.