DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Japon demande pardon à ses voisins d'Asie victimes de l'impérialisme nippon

Vous lisez:

Le Japon demande pardon à ses voisins d'Asie victimes de l'impérialisme nippon

Taille du texte Aa Aa

L’inéluctable mea culpa du Japon en cette journée anniversaire de la capitulation. Soixante ans après, le Premier ministre Junichiro Koizumi a réitéré au nom de son pays ses “profonds remords” et “sincères excuses” pour les souffrances infligées à ses voisins pendant la Seconde Guerre mondiale.

Au cours de cette cérémonie qui réunissait 7 000 vétérans et officiels, le chef du gouvernement a mentionné la Chine et la Corée du Sud, et ce pour la première fois. Un message d’apaisement repris par l’Empereur Akihito : “Je souhaite que les ravages de la guerre ne se répètent jamais, a-t-il martelé. Et je prie pour la paix dans le monde”. Les relations avec la Corée et la Chine étant tendues ces derniers temps, les hauts dignitaires japonais tentent de calmer le jeu. Une main tendue visiblement soutenue par la population en cette période de commémoration. Une majorité de Japonais considère que la guerre a été une grave erreur et que le pays n’a pas suffisamment débattu de ses responsabilités.