DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Evacuation sans violence des deux dernières colonies juives de Cisjordanie

Vous lisez:

Evacuation sans violence des deux dernières colonies juives de Cisjordanie

Taille du texte Aa Aa

Après la bande de Gaza toute cette semaine, ce sont deux colonies de Sanour et Homesh que les militaires israéliens sont chargés en ce moment-même d‘évacuer. Tout un symbole, ces religieux emportent avec eux les rouleaux de la Torah, le livre saint judaïque, alors qu’ils sont expulsés de force de la synagogue où ils s‘étaient retranchés. Dans la colonie de Sanour, 110 habitants, les convois militaires sont arrivés ce mardi matin pour évacuer colons et militants venus en renfort. Les portes de la synagogue, soudées par les anti-retrait, sont découpées à la scie circulaire ou à la tronçonneuse, et les occupants sont sortis un par un par les soldats. Des bulldozers ont aussi dû être utilisés pour repousser les barricades de fortune construites par les colons. Sur le toit de l‘édifice religieux, une douzaine de manifestants, eux aussi, devront se résigner à abandonner la résistance. Non loin de là, dans la colonie de Homesh, les mêmes scènes de résistance pacifique, les mêmes scènes de désarroi et de douleur chez les colons. Sur la route menant à cette colonie, des militants ont même déversé de l’huile afin de ralentir la progression des convois militaires. Les résistants sont emmenés un par un et placés dans des bus. Les autorités israéliennes prévoient d’avoir évacué ces deux colonies de Cisjordanie d’ici à ce soir.