DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scotland Yard sur la sellette après la mort de Jean-Charles de Menezes

Vous lisez:

Scotland Yard sur la sellette après la mort de Jean-Charles de Menezes

Taille du texte Aa Aa

Deux représentants du gouvernement brésilien ont été reçus lundi à Scotland Yard pour avoir des précisions sur l’enquête concernant la mort de Jean-Charles de Menezes. Ce jeune Brésilien a été abattu sans sommation par la police britannique le 22 juillet dernier, en pleine psychose anti-terroriste.

A l’issue de l’entretien d’une heure et demie au siège de Scotland Yard, la police britannique a indiqué dans un communiqué que sa famille avait été informée dès le 24 juillet qu’il n’avait pas eu de comportement suspect. Jean-Charles de Menezes, contrairement aux premières déclarations de la police, n’a ni couru, ni sauté la barrière, mais a utilisé un ticket pour accéder au métro et de surcroît, il ne portait ni blouson matelassé ni sac à dos susceptibles de cacher une bombe. Le jeune homme de 27 ans a donc été froidement abattu dans le dos. La famille du jeune homme a réclamé une enquête publique sur les circonstances de sa mort et a demandé à ce que les responsables du meurtre de Jean-Charles soient présentés devant la justice. Le chef de Scotland Yard, Sir Ian Blair, est sur la sellette.