DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inondations : l'Europe de l'ouest panse ses plaies, la Roumanie compte ses morts

Vous lisez:

Inondations : l'Europe de l'ouest panse ses plaies, la Roumanie compte ses morts

Taille du texte Aa Aa

Treize morts et six disparus en moins de 24 heures… En Roumanie, le nombre des victimes des inondations semble vouloir ne jamais s’arrêter. Dans le pays, les crues ont été littéralement dopées par les précipitations qui se sont abattues sur l’Europe du centre et de l’est. Des villages ont été dévastés, en particulier dans le département de Harghita, où le travail de nettoyage s’annonce considérable.

Plus à l’ouest, dans les pays alpins, c’est en revanche maintenant l’accalmie qui domine. L’Autriche a commencé ainsi à faire le bilan des dégâts, ils sont très importants, à l’exemple des hôtels endommagés à Lech, dans l’ouest du pays. Ailleurs, la peur a cédé la place à la colère ; à Pflach, la digue construite après les inondations de 1999 n’a pas résisté aux assauts de la rivière. “Je suis en vacances ici, et maintenant, j’aide, j’aide et j’aide”, a expliqué une touriste. Fin de l’alerte également en Suisse. Tout comme l’Allemagne ou la Hongrie, la Confédération helvétique fait déjà ses comptes. A Lucerne, le lac a débordé, transformant le centre-ville en vaste piscine. “Personne n’est au travail, les enfants sont partout ici, ils ne sont pas à l‘école. Mais c’est très bien, parce que c’est différent”, a déclaré une jeune mère. Moment donc de relâchement après l’inquiétude. En Suisse, la facture des inondations pourrait s‘élever à plus de 320 millions d’euros.