DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Textile : toujours pas d'issue dans la crise sino-européenne

Vous lisez:

Textile : toujours pas d'issue dans la crise sino-européenne

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de tonnes de produits textiles chinois restent bloquées aux frontières de l’Europe, et personne n’a encore trouvé la moindre solution. A perte de vue dans les entrepôts sont massés des produits interdits d’entrée sur le territoire européen, quotas sur le textile chinois oblige. Les négociations entre les autorités chinoises et Bruxelles sont au point mort, alors que les importateurs et les distributeurs européens grondent de plus en plus fort. D’autant qu’il faut assurer les frais de stockage en douanes.

Pas de solution au niveau politique, et pourtant ce n’est pas faute d’essayer. Voilà quatre jours que l’Union européenne et la Chine se font face à Pékin. Et pour l’instant, rien ne permet d’envisager une issue à cette crise sans précédent. Un espoir, peut-être : ce lundi, Peter Mandelson, le commissaire européen au Commerce, fera une série de propositions aux Etats membres, qui eux mêmes ne semblent pas d’accord entre eux sur les solutions qui pourraient être apportées. En attendant, dans les magasins, ce sont sept catégories de produits fabriqués en Chine qui commencent à manquer : les pulls, les pantalons, les chemisiers, les T-shirts, les soutiens-gorges, les robes et les fils de lin.