DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement belge est divisé autour du surplus des recettes pétrolières

Vous lisez:

Le gouvernement belge est divisé autour du surplus des recettes pétrolières

Taille du texte Aa Aa

En Belgique, les critiques fusent après la décision des libéraux de verser 75 euros, à chaque ménage belge d’ici la fin de l’année. Une mesure décidée en raison de la hausse du prix des carburants. Elle devrait coûter 300 millions d’euros, soit l‘équivalent du surplus de recettes fiscales engendré par l’augmentation du prix du pétrole, selon le ministre belge des Finances Didier Reynders. “Il y a des recettes en plus dans les caisses de l’Etat en raison de la hausse des prix des produits pétroliers, de la TVA, et donc nous souhaitons rembourser d’une certaine façon cela aux familles.” L’annonce des libéraux fait grincer des dents chez leurs partenaires socialistes, au pouvoir, comme Laurette Onkelinx, la ministre de la Justice :“Ca a l’air sympathique mais manifestement les libéraux ne comprennent rien à l’exigence des socialistes. Septante-cinq euros pour tout le monde ça veut dire que les personnes les plus riches, par exemple M. Reynders et M. Verhofstat (NDLR : le Premier ministre) qui proposent les mesures vont avoir cette prime-là. Mais, désolé, c’est le coût d’un vase dans leur maison de campagne, c’est pas ça que l’on veut, c’est donner plus à toutes les personnes pour qui septante-cinq euros, cent euros, c’est vraiment quelque chose”.

En France, où aucune mesure de ce type n’a été décidée, certains automobilistes souhaiteraient que Paris suive l’exemple belge.“Une redistribution ciblée vers les Francais les plus exposés”, c’est ce qu’a annoncé à la mi-août le Premier ministre français.