DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Bagdad, le drame en plein deuil chiite ...

Vous lisez:

A Bagdad, le drame en plein deuil chiite ...

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs centaines de personnes sont mortes noyées dans un mouvement de panique sur un pont ce matin, ainsi que dans plusieurs attaques au mortier. On parle de plus de 600 morts, 650 maintenant et au moins 200 blessés. On parle aussi de morts par empoisonnement, dans une mosquée. Informations toujours confuses à ce propos, ce qui est certain, une foule de pèlerins se rendant à une cérémonie religieuse traversaient le pont Al-Aimah qui sépare le quartier sunnite d’Adhamiyah du quartier chiite de Kazimyah, quand une rumeur s’est mise à circuler sur la présence de deux kamikazes.

Mais il faut compter aussi avec les victimes de tirs de mortiers qui ont été lancés à peu près au même moment, près d’un mausolée chiite lieu de la cérémonie. Il y aurait eu ici sept morts et une trentaine de blessés. En ce qui concerne le drame du pont, il semble qu’une barrière de sécurité ait cédé sous la pression de la foule. Plusieurs centaines de pèlerins, pris de panique se seraient jetés dans le tigre ou seraient tombés, poussés par le mouvement de foule. Des faits qui interviennent alors que des milliers de fidèles chiites se rendent ce jour à la mosquée Kadhimia, dans ce vieux quartier du nord de Bagdad, pour célébrer le martyre de Moussa al Khadim, septième imam des chiites. Une célébration qui pourtant avait été entourée d’importantes mesures de sécurité de crainte d’une attaque contre les fidèles. le Premier ministre Ibrahim Jaafari a décrété trois jours de deuil national.