DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Beslan : un an après le drame, les familles se souviennent

Vous lisez:

Beslan : un an après le drame, les familles se souviennent

Taille du texte Aa Aa

Il y a un an jour pour jour débutait la prise d’otages de plus de 1000 personnes dans l‘école de Beslan en Ossétie du Nord. Une prise d’otages préparée par un commando pro-tchétchène qui s’est achevée dans un bain de sang. 331 personnes, dont 186 enfants ont péri après l’assaut donné par les troupes russes.

Les mères des victimes, qui suscitent la sympathie de l’opinion publique, vont rencontrer le président russe Vladimir Poutine vendredi. Une rencontre inédite.Traditionnellement le chef du Kremlin évite tout contact avec des citoyens mécontents. Les mères de Beslan ne sont pas seulement mécontentes, elles sont en colère et considèrent que les responsables locaux et fédéraux, les services spéciaux russes ainsi que le chef de l’Etat ont une part de responsabilité dans ce drame. Les familles des victimes soupçonnent les autorités ossètes d’avoir reçu des pots-de-vin et d’avoir favorisé l’infiltration du commando. Quant à la commission parlementaire chargée d‘établir les circonstances de la prise d’otages, elle n’a toujours pas remis ses conclusions.