DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : appel à l'unité après le pèlerinage meurtrier de Bagdad

Vous lisez:

Irak : appel à l'unité après le pèlerinage meurtrier de Bagdad

Taille du texte Aa Aa

Les appels à l’unité de l’Irak se multiplient après la mort d’au moins un millier de personnes lors d’un deuil chiite hier à Bagdad.

La majorité des victimes sont mortes noyées ou piétinées à la suite d’un mouvement de panique sur un pont du Tigre dû à des rumeurs sur la présence de kamikazes dans la foule. Témoin de l’ampleur de cette tragédie, cette mer de chaussures abandonnées. Jalal Talabani appelle les Irakiens à l’unité. Le président irakien a également promis une enquête pour connaître toute la vérité sur les circonstances dans lesquelles ce drame est arrivé. Les communautés chiite et sunnite qui s‘étaient déjà opposées sur le projet de constitution irakienne se rejettent mutuellement la responsabilité de cette tragédie. La journée d’hier, la plus sanglante en Irak depuis la chute de Saddam Hussein en avril 2003 a également été endeuillée par des tirs de mortiers autour d’un mausolée chiite. Des tirs attribués à un groupe se disant proche d’Al-Qaïda. 25 pèlerins sont par ailleurs décédés suite à un empoisonnement alimentaire. Le premier ministre irakien Ibrahim Al-Jaafari a décrété trois jours de deuil national.