DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : premières funérailles au lendemain de la dramatique bousculade

Vous lisez:

Irak : premières funérailles au lendemain de la dramatique bousculade

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain du mouvement de foule meurtrier qui a eu lieu en Irak, le bilan est encore provisoire avec près d’un millier de morts et quasiment autant de blessés. Les processions funéraires vers le cimetière de Najaf, au sud de Bagdad, se multiplient. La tragédie s’est déroulée sur le pont Al-Aïmah qui traverse le Tigre, au centre-nord de Bagdad. Point de passage de centaines de milliers de pèlerins chiites vers le mausolée de l’imam Moussa al-Kazim, dont la mort était célébrée hier par la communauté chiite.

A l’origine du mouvement de panique, une rumeur selon laquelle un kamikaze était présent parmi les pèlerins. Des rebelles sunnites pourraient être à l’origine de cette rumeur. Toutefois, aucune revendication n’a été faite. Un groupe lié à Al-Qaïda a seulement revendiqué les attaques au mortier contre le mausolée de Moussa al-Kazim qui ont fait sept morts 37 blessés. Drame accidentel ou délibérément provoqué, la bousculade risque de faire le jeu des rebelles en renforçant le clivage entre les communautés chiite et sunnite.