DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Katrina : La Nouvelle-Orléans livrée au chaos

Vous lisez:

Katrina : La Nouvelle-Orléans livrée au chaos

Taille du texte Aa Aa

“Il n’y aura aucune tolérance pour les pillards et pour tous ceux qui profitent de la situation pour s’enrichir”. Une mise au point claire, nette et précise du président américain George W. Bush. Il a aussi indiqué que 22.000 gardes nationaux étaient en route pour les états du sud dévastés par l’ouragan Katrina et livrés aux pillages et au chaos.

Les autorités de La Nouvelle-Orléans ont commencé à évacuer les 20.000 sinistrés réfugiés dans le Superdome. Des opérations qui ont été brièvement interrompues suite à deux incidents. Un garde national a été légèrement blessé par balle, et un hélicoptère de type gros porteur a aussi été la cible de tirs. Les autorités évacuent également des milliers de patients d’au moins neuf hôpitaux de La Nouvelle-Orléans privés de courant et d’eau potable. Quatre jours après le passage de Katrina, les autorités américaines ne sont toujours pas en mesure de donner de bilan, mais la sénatrice de Louisiane Mary Landrieu a déclaré qu’il y a des milliers de morts. On estime aussi qu’il faudra trois ou quatre mois avant que les habitants puissent revenir. Le président Bush a confié à son père et à l’ancien président Bill Clinton le soin de coordonner les opérations de dons aux victimes.