DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Incendie dans la banlieue parisienne : trois filles en garde à vue


monde

Incendie dans la banlieue parisienne : trois filles en garde à vue

Plusieurs heures après l’incendie meurtrier qui a ravagé une tour de 18 étages à l’Hay-Les-Roses, en banlieue parisienne, dans le Val de Marne, l’enquête progresse. Quinze personnes, dont trois enfants, ont trouvé la mort dans le drame et onze autres ont été grièvement blessées. Trois jeunes filles, désignées aux policiers par des habitants de la cité aux témoignages “concordants”, ont été entendues comme témoin avant d‘être placées en garde à vue. Des habitants avaient signalé avoir aperçu des jeunes mettre le feu.

Toutes les personnes grièvement blessées ont été intoxiquées par l’important dégagement de fumée. Certaines victimes ont ouvert leurs portes ce qui a provoqué un appel d’air. Des corps ont été retrouvés jusque dans les plus hauts étages de la tour La tour compte 110 appartements. Un peu moins de 400 personnes y vivaient. Les rescapés ont, par la suite, trouvé refuge dans un gymnase de la cité. Reste que ce nouvel incendie qui a éclaté dans le hall d’une tour en bon état apparent, “n’a rien à voir” avec les récents incendies de deux squats parisiens qui ont fait 24 morts.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Désastre humanitaire et pillages à La Nouvelle-Orléans après le passage de Katrina