DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement italien prie le gouverneur de la banque d'Italie à démissionner

Vous lisez:

Le gouvernement italien prie le gouverneur de la banque d'Italie à démissionner

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement italien a retiré son soutien à Antonio Fazio. Le gouverneur de la Banque d’Italie a été prié de démissionner. Le ministre de l’Economie et des Finances l’a officiellement demandé ce dimanche.

Antonio Fazio est soupçonné d’avoir manqué à son devoir d’impartialité et d’avoir favorisé des investisseurs italiens dans la reprise des banques Antonveneta et BNL pour contrer les OPA des groupes bancaires néerlandais ABN-Amro et espagnol BBVA. La Commission européenne a ouvert une enquête la banque centrale européenne suit l’affaire de prêt. Le gouvernement n’a pas la possibilité de contraindre Antonio Fazio à la démission. Sa nomination et sa révocation sont décidées par le Conseil Supérieur de l’Institution qu’il préside lui-même. Antonio Fazio est en place depuis 1993. Le gouvernement a adopté vendredi une vaste réforme de la banque d’Italie. Elle prévoit un seul mandat de sept ans pour son gouverneur et lui impose plus de collégialité dans ses prises de décision. Le tout vise à restaurer la crédibilité de l’institution. Le départ d’Antonio Fazio permettrait à la banque d’Italie de tourner définitivement la page.