DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : duel au sommet à deux semaines des législatives

Vous lisez:

Allemagne : duel au sommet à deux semaines des législatives

Taille du texte Aa Aa

Gerhard Schröder, un poids-lourd des débats télévisés, s’est retrouvé face à Angela Merkel, classée plutôt dans la catégorie poids-moyen en raison de sa timidité, dimanche soir lors d’un duel unique dans la campagne des législatives. Mais la candidate de la droite a attaqué d’emblée le chancelier sortant social-démocrate en sortant l’argument massue : les cinq millions de chômeurs en Allemagne. Gerhard Schröder a aussitôt plaidé pour la poursuite de ses réformes, bien qu’elles soient impopulaires. Il a revendiqué “le courage qu’il fallait pour engager ces réformes du marché du travail”. Angela Merkel a défendu l‘égalité des chances entre les hommes et les femmes : “Je vais m’atteler à cette question. Il faut développer les capacités des mamans en plus de leur rôle pour éduquer les enfants. Il faut encore changer beaucoup de choses dans ce pays et je vais me battre pour cela. Et une femme comme chancelière, c’est déjà un bon exemple !”

Piqué au vif par une question sur les critiques de son épouse à l’encontre d’Angela Merkel, le chancelier Schröder a répondu que “sa femme était dans son bon droit de dire ce qu’elle pensait car c‘était la vérité”. La politique étrangère a aussi été évoquée. “L’administration américaine a-t-elle échouée dans sa gestion du cyclone Katrina ?” a questionné une journaliste. “Je pense que c’est juste que l’Etat allemand et les Etats régionaux proposent leur aide aux Américains”, s’est borné à répondre la candidate conservatrice, aussitôt reprise par le chancelier sortant : “Mme Merkel n’a pas répondu à la question. Le président américain lui-même a reconnu que la gestion de l’aide aux sinistrés était inacceptable. Mme Merkel aurait pu avoir le courage de le dire”. Le 12 septembre, les deux candidats à la chancellerie doivent se retrouver lors d’un autre débat télévisé mais plus sous la forme d’un face à face.