DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incendie de l'Hay-les-Roses : les jeunes filles ont avoué

Vous lisez:

Incendie de l'Hay-les-Roses : les jeunes filles ont avoué

Taille du texte Aa Aa

Les jeunes filles placées en garde à vue après l’incendie meurtrier ce week-end à L’Hay-les-Roses au sud de Paris ont avoué avoir mis le feu, d’après une source policière.

Les trois filles, qui ont été dénoncées par des habitants, ont indiqué avoir “agi plus par jeu” que par “la volonté de tuer”. L’une d’elles a 16 ans, les autres 18. Une quatrième fille aurait été également placée en garde à vue. Le feu qui a dévasté le hall d’entrée de l’immeuble dans la nuit de samedi à dimanche a tué seize personnes, dont cinq femmes et trois enfants. La seizième victime est décédée hier soir. Sept personnes ont été hospitalisées. L’enquête s’est rapidement orientée vers une piste criminelle. Le feu a commencé près des boîtes aux lettres et l’immeuble était dans un bon état apparent. Rien à voir avec les récents incendies meurtriers qui ont ravagé des immeubles insalubres.