DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nucléaire : la Russie prend la défense de l'Iran


monde

Nucléaire : la Russie prend la défense de l'Iran

Le ministère russe des Affaires étrangères a fait savoir qu’il “ne voyait pas de raisons” de renvoyer le dossier du programme nucléaire iranien devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Ce transfert apparaît pourtant de plus en plus probable. Des responsables américains et de l’Union européenne ont prévenu qu’ils agiraient en ce sens pour que le Conseil de sécurité impose des sanctions, si Téhéran refuse d’arrêter sa production de combustible nucléaire.

L’Agence internationale de l‘énergie atomique a en effet constaté que la date-butoir du 3 septembre pour stopper la conversion d’uranium n’avait pas été respectée par les Iraniens. Les Occidentaux, Américains en tête, soupçonnent l’Iran de vouloir fabriquer la bombe atomique, ce que Téhéran dément énergiquement. La “troïka” européenne, France, Allemagne et Grande-Bretagne, a préféré jusqu’ici la voie de la négociation. Une sanction du Conseil de sécurité de l’ONU constituerait donc une rupture. Mais elle est peu probable : la Russie dispose du droit de veto au Conseil de Sécurité.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Fernando Alonso lauréat du Prix Prince des Asturies catégorie sport