DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le rapport sur le scandale "pétrole contre nourriture" critique Kofi Annan

Vous lisez:

Le rapport sur le scandale "pétrole contre nourriture" critique Kofi Annan

Taille du texte Aa Aa

Kofi Annan fait son mea culpa en tant qu’administrateur de l’Onu dans le scandale “pétrole contre nourriture” des Nations-Unies en Irak, mais relativise son rôle et écarte toute démission. La Commission d’enquête indépendante a remis sont rapport sur ce scandale ce mercredi au Conseil de Sécurité à New-York.

“Les responsabilités pour les erreurs constatées dans la gestion du programme doivent être “largement partagées à commencer à notre avis par les Etats membres et par ce Conseil”, a déclaré le président de la commission d’enquête, Paul Volcker. Ces “erreurs” concernent des attributions de contrat dans le programme de l’Onu. Le secrétaire général des Nations-Unies, Kofi Annan, a assumé sa responsabilité, en tant qu’administrateur en chef, pour ces erreurs. “Le rapport est critique à mon égard et j’accepte cette critique”. “Mais, au début de l’année, la commission avait conclu que je n’avais pas influencé, ou tenté d’influencer, le processus d’attribution des contrats. Je suis heureux de constater que cette conclusion est réaffirmée”. Interrogé par la suite par la presse, Kofi Annan a déclaré qu’il ne s’attendait pas à ce que quelqu’un démissionne au sein de l’Onu.