DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Taxes sur l'essence en Grande Bretagne : les consommateurs vont protester

Vous lisez:

Taxes sur l'essence en Grande Bretagne : les consommateurs vont protester

Taille du texte Aa Aa

Le 14 septembre prochain en Grande Bretagne, les consommateurs regroupés au sein du fuel lobby, vont bloquer les raffineries du pays comme ils l’avaient fait en 2000 pour exiger de l’Etat une réduction de la taxe sur les produits pétroliers. Dans les zones rurales, il n’est pas rare de trouver le litre d’essence au dessus d’une livre Sterling désormais. Les esprits critiques affirment que ce prix serait plus fréquent si les compteurs mécaniques des stations services pouvaient dépasser les 99 cents. Le prix du litre d’essence sans plomb en Grande Bretagne a augmenté de 87% depuis 1995.

Aujourd’hui, sur le prix d’un litre payé par les consommateurs, le fisc britannique ponctionne 67% du prix du litre d’essence payé par les consommateurs à la pompe. Aujourd’hui, les cours du pétrole sont revenus à leur niveau d’avant l’ouragan Katrina. Aux Etats Unis, la gallon d’essence est également en forte augmentation depuis plusieurs mois et la réduction de la production pétrolière du golfe du Mexique a accéléré cette inflation à la pompe, avec un impact important sur la consommation des ménages américains.“Ne faites pas le plein si vous n’en avez pas besoin”, a demandé George Bush à des automobilistes américains plutôt fatalistes. Etonnant pour un président qui ne voulait pas entendre parler jusqu’alors de diminution de la consommation de pétrole. “Bon euh…apparemment, il y a une grosse demande de pétrole de la part de la Chine et de l’Inde affirme un automobiliste américain, et cette demande va augmenter, je ne pense pas que Katrina soit la cause des prix élevés”.

L’aide en approvisionnement pétrolier des membres de l’Agence internationale de l‘énergie a eu un effet immédiat sur les prix du brut, mais les dégâts subis par les installations pétrolières du golfe du Mexique se feront encore sentir pendant des mois.