DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Karina : les maladies bactériennes menacent La Nouvelle-Orléans

Vous lisez:

Karina : les maladies bactériennes menacent La Nouvelle-Orléans

Taille du texte Aa Aa

Ce que les autorités américaines redoutaient est arrivé : une maladie bactérienne a commencé à tuer les sinistrés de la catastrophe provoquée par le cyclone Katrina. Cinq personnes sont mortes pour le moment et le Centre pour la prévention des maladies s’attend à d’autres décès. L’eau insalubre est en cause. “Nous avons un problème majeur de santé, explique un officier de police de La Nouvelle-Orléans, à cause du niveau élevé des eaux et de tout ce qu’il entraîne : les fuites de gaz, les corps qui se décomposent, les risques d’hépatite et de maladies bactériennes”.

Dans les eaux qui ont noyé notamment la grande ville du sud de la Louisiane pourraient croupir en effet jusqu‘à 10.000 cadavres, selon les estimations de la municipalité. 25.000 sacs mortuaires sont déjà arrivés à La Nouvelle-Orléans. “Cela va être de pire en pire ici, prédit un habitant. Il y a déjà des rats partout !” Les découvertes macabres ne font que commencer. Dans une maison de retraite de la banlieue de la Nouvelle-Orléans, une trentaine de personnes âgées ont été retrouvées noyées, piégées à l’intérieur du bâtiment. Un arrêté municipal permet maintenant aux forces de l’ordre de recourir à la contrainte pour évacuer totalement la ville. Et une campagne de vaccination obligatoire a commencé pour tous les sinistrés encore sur place.