DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le scrutin présidentiel historique en Egypte terni par des irrégularités.

Vous lisez:

Le scrutin présidentiel historique en Egypte terni par des irrégularités.

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain des élections égyptiennes, qui devraient être marquées par la victoire du président sortant Hosni Moubarak, l’un de ses rivaux a annoncé qu’il porterait plainte devant la commission électorale et qu’il demanderait la tenue d’un nouveau scrutin.

La Commission électorale n’a transmis encore aucun résultat officiel. Le fils du chef de l’Etat, lui, a laissé entendre que la victoire de son père était écrasante. Des centaines d’observateurs indépendants ont fait état de nombreux cas de fraudes et d’irrégularités en faveur d’Hosni Moubarak au pouvoir depuis 24 ans. Certaines de ces irrégularités se sont répétées dans plusieurs provinces lors de ces premières élections présidentielles multipartites. Selon les observateurs, les militants du parti du chef de l’Etat, le Parti national démocrate, se sont livrés à des pressions et de la propagande ouverte dans les bureaux de vote. Il faut également ajouter que la commission électorale n’a autorisé la présence d’observateurs indépendants d’ONG locales qu‘à la dernière minute hier et sous conditions. Les rivaux d’Hosni Moubarak s’attendent désormais à d’importantes fraudes pendant le décompte des voix.