DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

ONU : l'ex-directeur du programme "pétrole contre nourriture" rejette les accusations de corruption

Vous lisez:

ONU : l'ex-directeur du programme "pétrole contre nourriture" rejette les accusations de corruption

Taille du texte Aa Aa

L’ex-directeur du programme “pétrole contre nourriture”, Benon Sevan, a rejeté mercredi les accusations de corruption formulées contre lui. Celles-ci sont contenues dans le rapport remis quelques heures plus tôt par la commission d’enquête indépendante de l’Américain Paul Volcker. Ce document accuse notamment Benon Sevan, qui a trouvé refuge à Chypre, son île d’origine, d’avoir touché des pots-de-vin d’une compagnie pétrolière après l’avoir aidé à obtenir un contrat.

Plus largement, c’est l’ensemble de l’Organisation des Nations unies qui se retrouve au coeur du scandale. Des millions de dollars ont été détournés entre 1996 et 2003 par le gouvernement irakien, qui a utilisé l’argent du programme à d’autres fins que celles envisagées par l’ONU. Son secrétaire général, Kofi Annan, est, lui aussi, sur le banc des accusés. Il n’aurait pas assez surveillé les attributions de contrats, mais pour autant il a exclu hier toute démission au sein de son organisation.