DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le directeur de la FEMA limogé pour sa gestion de l'après-Katrina

Vous lisez:

Le directeur de la FEMA limogé pour sa gestion de l'après-Katrina

Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis une première tête tombe en conséquence de la gestion de la crise après le passage de Katrina : celle du directeur de la FEMA, l’agence fédérale pour les situations d’urgence, qui avait essuyé toute une salve de critiques. Sur le terrain le bilan dépasse maintenant les 300 morts et à La Nouvelle-Orléans le niveau de l’eau brunie par les bactéries et la pollution commence à baisser, refoulant d’autres cadavres.

L’aide est en place, mais trop tard, et de nouvelles voix s‘élèvent pour dénoncer ses débuts laborieux. L’ex-secrétaire d‘état Colin Powell s’est joint au concert des critiques en affirmant qu’il y avait eu des échecs à tous les niveaux, local et fédéral. Des échecs que George W.Bush s’efforce de corriger :“Le gouvernement sera à vos côtés pendant toute cette épreuve. Dans toutes les décisions que nous prenons, notre but n’est pas seulement de fournir des aides, c’est aussi de faciliter et de simplifier leur collecte” a-t-il déclaré. Le président se rendra pour la troisième fois dimanche dans les zones ravagées. Mais les rescapés eux se sont déplacés dans les régions voisines : 220 000 d’entre eux ont notamment trouvé refuge au Texas. A Houston, la Croix-Rouge a installé plusieurs centres et distribue des cartes de crédit spéciales pour permettre aux réfugiés de survivre. Pour faire face, les Etats-Unis ont déjà accepté un milliard de dollars d’assistance matérielle ou financière venant de 45 pays. Le Mexique voisin a lui envoyé un convoi militaire pour porter des vivres et des médicaments. Un geste historique : il s’agit de la première présence militaire mexicaine sur le sol américain depuis un siècle et demi.