DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : la coalition orange se déchire

Vous lisez:

Ukraine : la coalition orange se déchire

Taille du texte Aa Aa

Les accusations de corruption et les divisions internes ont eu raison jeudi du gouvernement ukrainien. Il a été limogé dans son ensemble par le président. Viktor Iouchtchenko a nommé un Premier ministre par intérim : le modéré Iouri Ekhanourov.

Ce gouverneur d’une région de l’est du pays a occupé de nombreux postes du temps de l’ancien président Léonid Koutchma. Il a déclaré que sa nouvelle équipe serait très vite formée, et qu’il comptait “assurer la stabilité politique de l’Ukraine”. Ioulia Timochenko, charismatique passionaria de la Révolution, a, elle, pris la parole une dernière fois en tant que Premier ministre. Cette libérale, dont les ambitions présidentielles gênaient le président, n’a pas caché sa déception :“C’est injuste pour nous tous. Ce premier cabinet Orange a réussi à faire plus en sept mois que ce que tous les autres gouvernements avaient fait en treize ans.” Autre acteur de cette crise : l’ancien chef du conseil de la sécurité nationale. Accusé de corruption, Petro Porochenko a été le premier à être débarqué, mais pour autant, il continue de soutenir le président Iouchtchenko.“C’est le moment, a-t-il notamment expliqué, de démontrer au monde entier que l‘équipe présidentielle est professionnelle et efficace”. Si Washington et Moscou appellent à “dédramatiser”, les prochaines semaines s’annoncent difficiles pour Viktor Iouchtchenko. Le président ukrainien semble très fragilisé, lui qui veut gagner les législatives de mars 2006, puis réussir l’intégration de son pays à l’Union européenne.