DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Katrina : le patron des secours débarqué malgré un nombre de victimes peut-être moins important

Vous lisez:

Katrina : le patron des secours débarqué malgré un nombre de victimes peut-être moins important

Taille du texte Aa Aa

Katrina a fait sa première victime politique alors que le nombre de morts à La Nouvelle-Orléans pourrait être inférieur aux estimations initiales. Le grand patron des opérations de secours a été rappelé vendredi à Washington. Michael Brown était très critiqué pour sa réaction tardive à la catastrophe. Il a été remplacé au pied levé par Thad Allen, le numéro trois des gardes-côtes américains, qui s‘était déjà illustré lors des attentats du 11 septembre 2001.

Selon un nouveau bilan provisoire, quelques 118 personnes seraient décédées à La Nouvelle-Orléans, et au moins 277 dans les trois Etats du sud des Etats-Unis. Alors que les GI’s continuent d‘évacuer les derniers naufragés du cyclone, une bonne nouvelle est tombée vendredi : le chiffre de 10 000 morts avancés ces derniers jours pourrait être exagéré, a expliqué un responsable de la sécurité intérieure : “Je pense que nous avons trouvé de quoi reprendre courage. En effet, les premières estimations, prédisant un nombre catastrophique de morts à La Nouvelle-Orléans, pourraient se révéler fausses.” En attendant un bilan définitif, les opérations de pompage et de colmatage des digues se poursuivent. George W. Bush est attendu demain pour une troisième visite sur place. Il tentera de calmer les esprits, pour empêcher que la catastrophe ne fasse d’autres dégâts sur le terrain politique.