DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon : la privatisation de "La Poste" enjeu principal des législatives nippones

Vous lisez:

Japon : la privatisation de "La Poste" enjeu principal des législatives nippones

Taille du texte Aa Aa

Le 8 août dernier le sénat japonais rejette le programme de réformes structurelles de Junichiro Koizumi. La privatisation de “La Poste” est au coeur de son projet. Désavoué, le Premier ministre n’hésite pas à dissoudre la Chambre des députés pour en appeler directement au peuple. Dans cette bataille électorale, Koizumi possède un avantage certain, un excellent bilan avec notament la restructuration du secteur bancaire et le retour de la croissance.

Ancien ministre des Postes et Télécommunications, Koizumi rêve depuis longtemps de privatiser la Poste. Première institution financière du monde, ses réserves atteignent plus de 2 500 milliards d’euros. Selon le chef du gouvernement une meilleure utilisation des fonds postaux permettrait de dynamiser l‘économie. La croissance nippone est menacée par le veillissement de la population qui entraîne l’explosion des dépenses de santé. Les fonds de la Poste sont utilisés pour le cofinancement d’organismes publics. Koizumi veut rationaliser l’usage de ces fonds pour les orienter vers des investissement rentables.