DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Norvège : ouverture des premiers bureaux de vote pour les législatives

Vous lisez:

Norvège : ouverture des premiers bureaux de vote pour les législatives

Taille du texte Aa Aa

En Norvège, certaines circonscriptions ont déjà commencé à voter alors qu‘à Oslo les électeurs ont droit à un petit temps de réflexion supplémentaire pour le scrutin législatif qui s’annonce extrêmement serré. La coalition de droite sortante est au coude-à-coude avec l’opposition de gauche. Au total quelques 3,4 millions de Norvégiens sont appelés à élire leurs 169 représentants dans un royaume que l’ONU a consacré pour la 5ème année consécutive, comme l’endroit où l’on vit le mieux au monde. Dans une campagne centrée sur la répartition des richesses dans le pays, le premier ministre sortant Kjell Magne Bondevik a prôné une réduction continue des impôts, tandis que la coalition de gauche emmenée par le travailiste Jens Stoltenberg souhaite une relance de l’Etat-providence.

Mais l‘écart entre les deux camps est si étroit que les petites formations devraient faire la différence et notamment le parti du progrès emmené par le populiste Carl Hagen. Alliée informelle du bloc de droite, les populistes sont crédités de 20% des voix. Mais Carl Hagen, qui souhaite solutionner les problèmes de la Norvège en puisant largement dans les ressources pétrolières, conditionne son soutien à la coalition sortante au départ du premier ministre Bondevik.