DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président palestinien plante son drapeau dans la bande de Gaza

Vous lisez:

Le président palestinien plante son drapeau dans la bande de Gaza

Taille du texte Aa Aa

Il n’y a plus l’ombre d’un soldat israélien dans la bande de Gaza. La population palestinienne, son président en tête, a savouré ce premier jour sans occupation israélienne depuis 38 ans. Mahmoud Abbas a planté symboliquement le drapeau palestinien sur le site de l’ancienne colonie juive de Dougit, dans le nord de la bande de Gaza. “Il est temps pour notre peuple, a déclaré le président de l’Autorité palestinienne au milieu des décombres de l’ex-implantation, d’en finir avec les drames, la tristesse et les souffrances”.

Mais lors du retrait, le gouvernement israélien a finalement décidé de laisser en l‘état plus d’une vingtaine de synagogues dont tous les symboles religieux avaient toutefois été retirés. Deux d’entre elles ont été incendiées, dans les ex-colonies de Morag et de Netzarim, et une troisième, celle de Kfar Darom, a été saccagée. L’Autorité palestinienne a accusé l’Etat Hébreu de lui avoir délibérément laissé ce rôle ingrat de détruire les synagogues, afin de ternir l’image des Palestiniens. Malgré cette fausse note, l’ambiance de fête s’est propagée dans toute la bande de Gaza après le retrait israélien.

A Gaza, des feux d’artifice ont marqué l‘évènement historique. La confusion a toutefois règné durant quelques heures à la frontière entre l’Egypte et le territoire palestinien. Selon certaines sources, un Palestinien aurait alors été tué par des tirs de gardes-frontières égyptiens mais le gouvernement égyptien dément.