DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irlande du Nord : Londres estime que l'UVF a rompu la trêve

Vous lisez:

Irlande du Nord : Londres estime que l'UVF a rompu la trêve

Taille du texte Aa Aa

Interdite depuis 11 ans, l’UVF, cette milice protestante aurait repris du service. La Force des Volontaires d’Ulster serait en partie responsable des émeutes qui font rage depuis trois jours, à Belfast notamment. C’est du moins ce qu’affirme le Secrétaire britannique pour l’Irlande du Nord. Peter Hain n‘épargne pas les politiciens : “Les hommes politiques n’ont aucune excuse pour fermer les yeux sur les tentatives de meurtre de policiers en Irlande du Nord, ni sur les attaques subies par leurs forces et encore moins sur les incitations à la violence.”

Les violences qui ont éclaté entre loyalistes protestants et forces de l’ordre ont fait une soixantaine de blessés, des policiers pour la plupart. C’est une interdiction de Londres qui a mis le feu aux poudres, samedi dernier. Les forces de sécurité ont empêché l’ordre d’Orange de traverser un quartier catholique lors de la traditionelle marche annuelle de cette confrérie protestante.