DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La BCE revoit en baisse le taux de croissance de la zone euro pour 2005

Vous lisez:

La BCE revoit en baisse le taux de croissance de la zone euro pour 2005

Taille du texte Aa Aa

On a beaucoup écrit, beaucoup parlé des conséquences de la hausse des cours du brut sur la croissance économique mondiale. La flambée régulière des prix du pétrole a d’ailleurs obligé un certain nombre d’institutions internationales à revoir en baisse leurs prévisions de croissance.

C’est le cas de la Banque centrale européenne. “L‘équipe de la Banque centrale européenne a publié sa plus récente projection qui estime entre 1% et 1,6% le taux de croissance du Produit intérieur Brut de la zone euro en 2005, et de 1,3 à 2,3% en 2006, a expliqué Jean-Claude Trichet le président de la BCE mercredi devant la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen à Bruxelles. Comparées aux projections faites en juin, les fourchettes d’estimation ont été revues à la baisse. En revanche a poursuivi Jean-Claude Trichet, la nouvelle prévision de la BCE sur le taux d’inflation dans la zone euro est en hausse et se situe désormais entre 2,1 et 2,3% pour 2005 et entre 1,4 et 2,4% pour l’année suivante.

Il y a quelques jours, le président de la banque centrale européenne affirmait devant les gouverneurs des banques centrales du G10 que le prix élevé du pétrole aura sans aucun doute un effet mathématique sur l‘économie globale, entraînant une croissance plus lente et une inflation plus élevée. “C’est de l’arithmétique pure”, avait conclu le président de la Banque centrale européenne.