DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture du plus grand sommet de l'histoire de l'ONU

Vous lisez:

Ouverture du plus grand sommet de l'histoire de l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Ils sont venus, ils sont presque tous là…170 hauts dirigeants du monde entier que l’ONU a convié pour fêter son 60ème anniversaire. Le plus grand sommet de l’histoire des Nations unies s’est ouvert mercredi dans une ville de New York placée sous très haute sécurité. Durant trois jours, les rencontres bilatérales pourront être nombreuses. Le président américain Bush, provisoirement à l’abri du tourbillon de polémiques provoquées par le cyclone Katrina, doit notamment s’entretenir avec son fidèle allié Tony Blair. Les présidents russe et chinois sont également présents, ainsi que 50 chefs de gouvernement.

Mardi, les 191 Etats membres de l’ONU sont parvenus in extremis à un compromis sur la réforme de l’organisation. Un document sera soumis à l’approbation des dirigeants mais il est loin d’avoir l’ambition première du projet de Kofi Annan. “C’est dans la nature de l’organisation, a expliqué le secrétaire général de l’ONU, quand vous avez 191 pays membres, vous n’obtenez pas toujours ce que vous voulez. Mais ce que nous avons devrait nous permettre d’avancer. Je vous demande donc de ne pas voir ce texte comme un échec. Nous aurions pu être plus intransigeants. Nous n’avons pas eu tout ce que nous voulions, mais ce n’est pas fini”. Le projet de réforme de l’ONU prévoit notamment la création d’un Conseil des droits de l’homme mais renvoie à plus tard les modalités de son mode de fonctionnement. Le texte fait aussi l’impasse sur le désarmement et reste vague sur la définition du terrorisme.