DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quelle doit être la place de l'Allemagne au sein de l'ONU?

Vous lisez:

Quelle doit être la place de l'Allemagne au sein de l'ONU?

Taille du texte Aa Aa

Soixante ans après la fin de la guerre, Berlin estime mériter son siège permanent au Conseil de sécurité. C’est du moins la ligne du gouvernement Schröder, qui met en avant sa contribution financière. L’Allemagne est le troisième pays contributeur de l’ONU. Une ligne qui n’est pas tout à fait celle des libéraux. L’eurodéputé Alexander Lambsdorf estime qu’un siège pour l’Union européenne serait plus réaliste, même s’il est encore trop tôt :

“Quand toutes les conditions seront réunies, nous demanderons un siège pour l’UE. Mais ce n’est pas encore le cas : politiquement, parce que l’Angleterre et la France ne veulent pas renoncer à leur siège, constitutionnellement, parce que les référendums ont échoué, et juridiquement, parce que la Charte des Nations Unies n’admet pas encore la participation de l’Union en tant que tel.” Chez les Verts, beaucoup estiment que la demande allemande a été contre-productive. Angelika Beer : “Le fait que l’Allemagne ait insisté unilatéralement, pour essayer d’obtenir un siège au Conseil de sécurité, et même le droit de véto, n’a pas aidé à la réforme de l’ONU. Bien au contraire, elle l’a empêchée.” La réforme adoptée à l’occasion du sommet des Nations Unies a montré les limites d’un compromis impliquant 191 pays. A la veille des élections, la voix de l’Allemagne, portée en juillet par le ministre des Affaires étrangères, n’en aura été que plus faible.