DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : élection et illétrisme

Vous lisez:

Afghanistan : élection et illétrisme

Taille du texte Aa Aa

Dimanche, plus de 12 millions d‘électeurs choisiront les membres du parlement et des futures assemblées provinciales, des électeurs qui parfois ne savent même pas lire : “la plupart des gens sont illettrés, explique un Afghan. Ca va leur être très difficile de reconnaître leur candidat sur le bulletin”. “Oui, ça va créer un problème, rajoute un autre. On va avoir besoin de quelqu’un au bureau de vote pour aider les gens”. Un casse-tête en effet, d’autant plus que le nombre de candidats, tous indépendants, est énorme, près de 2800.

Peter Erben est le responsable des observateurs européens chargé de cette élection :“les électeurs analphabètes vont avoir des problèmes, alors nous avons fait le maximum pour les aider, par exemple en distribuant un modèle de bulletin en noir et blanc pour qu’ils voient à quoi ça va ressembler”. Malgré les photos des candidats, les pictogrammes qui les accompagnent, cette élection promet d‘être un casse-tête dans un pays qui n’a même pas pu recenser le nombre de ses électeurs.