DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouzbékistan : ouverture du procès controversé de quinze "insurgés" d'Andijan

Vous lisez:

Ouzbékistan : ouverture du procès controversé de quinze "insurgés" d'Andijan

Taille du texte Aa Aa

Quinze hommes rassemblés dans une cage installée dans la grande salle de la Cour suprême ouzbèke : leur procès a débuté mardi matin. Ces douze Ouzbèkes et trois Kirghizes sont notamment accusés par le régime du président Karimov de terrorisme et d’assassinats de membres des forces de sécurité lors du soulèvement qui s‘était déroulé en mai dernier dans la ville d’Andijan, dans l’est du pays. Ils risquent tous la peine de mort, malgré les pressions de l’ONU, de l’Union européenne et des Etats-Unis.

C’est la prise d’assaut de la prison d’Andijan par des insurgés le 13 mai dernier qui avait mis le feu aux poudres. Ces insurgés, dont les quinze accusés font partie selon le Parquet ouzbèke, avaient libéré des hommes d’affaires, détenus car ils étaient accusés d‘être des extrémistes islamistes. Mais la répression du soulèvement avait tourné au massacre selon des ONG occidentales. Entre 500 et 1.000 personnes auraient été fauchées par les balles des forces de l’ordre.