DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un obstacle en moins sur la voie cahoteuse des négociations avec la Turquie

Vous lisez:

Un obstacle en moins sur la voie cahoteuse des négociations avec la Turquie

Taille du texte Aa Aa

Les vingt-vinq Etats-membres ont finalement adopté la déclaration commune qu’ils adresseront à Ankara. Répondant au refus de la Turquie de reconnaître la République de Chypre, ils demandent à ce que ce soit fait avant la fin du processus d’adhésion. Avant d’entériner cette déclaration, Chypre voulait attendre qu’un accord se dégage sur le cadre à donner à ces négociations d’adhésion.

Sous la pression britannique, les autorités chypriotes ont cédé. Reste à trouver un compromis sur la question du cadre avant l’ouverture des pourparlers le 3 octobre. Autre obstacle de taille, le refus d’Ankara d’ouvrir ses ports et ses aéroports aux bateaux et aux avions chypriotes. Bruxelles fera le point courant 2006.

Parmi les pays les plus réfractaires à la candidature turque, l’Autriche insiste pour que l’Union s’en tienne à un partenariat privilégié et qu’elle renonce au processus d’adhésion. Une requête qui a peu de chances d’aboutir.