DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau ministre des finances en Italie

Vous lisez:

Nouveau ministre des finances en Italie

Taille du texte Aa Aa

Quelques heures après la démission de Domenico Siniscalco, le ministre italien des finances, le poste est à nouveau occupé : C’est Giulio Tremonti, déjà grand argentier de 2001 à 2004, qui a été choisi par Silvio Berlusconi. Sa nomination devrait être entérinée ce vendredi par le président italien de la République. Giulio Tremonti était depuis avril vice-premier ministre, et c’est donc lui qui doit se rendre à Washington pour le sommet du FMI.

Son prédécesseur a démissionné ce matin, scandalisé par l’immobilisme de son gouvernement face au scandale bancaire impliquant le gouverneur de la banque centrale italienne. En effet, celui-ci, gouverneur à vie de la banque centrale, est soupçonné d’avoir favorisé une banque italienne, la Banca Popolare Italiana, par rapport à un groupe néerlandais, dans le rachat d’une autre banque italienne, Antonveneta. Le leader de l’opposition parlementaire, Romano Prodi, a appelé Silvio Berlusconi à démissionner : “Etant donnée la gravité des circonstances, je demande la démission de Silvio Berlusconi et j’appelle à la tenue immédiate d‘élections anticipées” La démission de Siniscalco entraîne une crise grave au sein du gouvernement italien, une démission qui, selon la presse, a aussi été provoquée par les attaques répétées contre son projet de budget 2006, attaques venues des membres même de la majorité qui voient d’un mauvais oeil une loi de finances trop lourde à quelques mois des législatives.