DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Silvio Berlusconi a nouveau fragilisé par le scandale Fazio

Vous lisez:

Silvio Berlusconi a nouveau fragilisé par le scandale Fazio

Taille du texte Aa Aa

Le président du Conseil italien a remanié hier son gouvernement dans l’urgence après la démission de son ministre de l’Economie.

Domenico Siniscalco dénonçait depuis des semaines l’immobilisme du gouvernement face à un scandale bancaire impliquant le gouverneur de la Banque d’Italie Antonio Fazio. Siniscalco a été remplacé très rapidement par Giulio Tremonti, déjà titulaire du poste entre 2001 et 2004. L’ex-vice président du conseil est parti immédiatement pour Washington afin d’assister à la réunion ce week-end du G7 et du FMI. Rodrigo Rato, le directeur général du FMI a exprimé son inquiétude : “Il est de la plus haute importance de trouver une solution à la situation de la banque d’Italie. Il en va de la crédibilité de la politique macroéconomique mais également de la crédibilité des institutions en Italie”. Face aux nuages qui s’ammoncellent sur l‘économie italienne, Silvio Berlusconi a tenté de calmer le jeu en lançant un appel tardif à la démission du gouverneur.