DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ariel Sharon en difficulté au sein même de son parti

Vous lisez:

Ariel Sharon en difficulté au sein même de son parti

Taille du texte Aa Aa

Ce dimanche les 3000 membres du comité central du Likoud, le parti du premier ministre israélien, étaient réunis à Tel Aviv pour examiner une proposition de Benyamin Netanyahu visant à avancer à novembre la date des primaires internes au parti.

Mais Ariel Sharon, alors qu’il prenait la parole pour son discours, a été victime de ce qu’il a appelé un sabotage. Son micro, par deux fois, s’est éteint avant même qu’il ne commence à parler. Le premier ministre israélien, furieux, a quitté la salle et n’est plus revenu. Un incident qui a ajouté à l’ambiance survoltée du meeting, les proches d’Ariel Sharon n’ayant pas hésité à accuser ses adversaires d’un sabotage visant à le renverser. La réunion, retransmise en direct à la télévision était largement suivie par les Israéliens. “Je pense que Sharon devrait payer pour m’avoir trompé, moi et les milliers d’autres qui ont voté pour lui, déclare cet homme. C’est contre ses promesses électorales et contre l’idéologie du Likoud qu’il a effectué ce retrait. Mais Netanyahu ne devrait pas en profiter car son comportement est opportuniste.” En Israël et au sein du Likoud, beaucoup considèrent le retrait des colonies de Gaza comme une trahison d’Ariel Sharon. Selon des sondages, une primaire en novembre verrait Netanyahu devenir le candidat du Likoud pour les élections, prévues pour 2006.