DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël : Ariel Sharon pris au piège du retrait de Gaza

Vous lisez:

Israël : Ariel Sharon pris au piège du retrait de Gaza

Taille du texte Aa Aa

Le regain de tension dans la bande de Gaza tombe au plus mal pour Ariel Sharon. Le Premier ministre israélien se trouve dans une position délicate au sein de son propre parti, le Likoud. Les cadres du parti, réunis à Tel Aviv, doivent statuer ce lundi sur la proposition de Benjamin Netanyahu d’avancer la date des primaires en vue des législatives de novembre 2006. Celui-ci compte capitaliser sur la colère de nombreux membres du Likoud opposés au retrait de Gaza.

Et les deux camps fourbissent leurs armes. Dimanche soir, Ariel Sharon n’a pas réussi à s’exprimer. Par deux fois, il a vu son micro coupé. Fâché, Sharon a définitivement quitté la convention, accusant son adversaire de sabotage. Netanyahu parle, pour sa part, de manipulation. Le meeting s’est poursuivi dans une ambiance survoltée. Le résultat du vote est attendu tard dans la soirée de lundi.