DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

4 morts au moins aux frontières de l'Europe

Vous lisez:

4 morts au moins aux frontières de l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Après Melilla, c’est Ceuta, l’autre enclave espagnole au Maroc, qui a subi les assauts d’immigrants clandestins. 2 sont morts côté espagnol, 2 autres côté marocain en essayant de franchir les barrières de la frontière, les blessés se comptent par dizaines…

Ceuta, près du détroit de Gibraltar, et Melilla, plus à l’est sont les deux possessions espagnoles en territoire marocain. Une zone sous haute surveillance du fait de la proximité de l’Europe et de l’Afrique. C’est dans cette région que les candidats à l’immigration se massent pour tenter de rejoindre l’Union européenne. Cette nuit a été calme à Melilla, mais les centres de séjour temporaire de l’enclave sont saturés, depuis cet été les assauts de clandestins se sont multipliés. Une fois arrivés à Melilla, qui fait partie de l’espace Shengen, ces sans-papiers sont difficilement expulsables. Les autorités espagnoles enregistrent leurs noms sans pouvoir vérifier leurs identités. La plupart affirme venir de pays qui n’ont pas d’accord de rapatriement avec l’Espagne. Le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, accueille ce jeudi son homologue marocain, Driss Jetou à Séville pour un sommet entre les deux pays où bien sûr, l’immigration clandestine est au coeur des discussions.