DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

De nouvelles preuves accusent le patron de Scotland Yard.

Vous lisez:

De nouvelles preuves accusent le patron de Scotland Yard.

Taille du texte Aa Aa

Le ministère de l’Intérieur britannique a publié vendredi une lettre que lui avait adressé le chef de la police londonienne, deux heures après la mort de Jean Charles de Menezes. Il y apparaît très clairement que Sir Ian Blair a voulu bloquer l’enquête indépendante sur la bavure commise par ses hommes.

Le Brésilien a été abattu par erreur par les policiers britanniques au lendemain des attentats ratés du 21 juillet à Londres. Ces nouvelles révélations accablent un peu plus la famille du jeune électricien, qui est arrivée dans la capitale en début de semaine. Les parents de Menezes veulent la démission de Blair, mais aussi que les officiers qui ont tué leur fils soient jugés et arrêtés. L’accusé se défend aujourd’hui d’avoir voulu couvrir les agissements de ses policiers, il affirme qu’il ne savait pas au moment de sa lettre qu’un innocent et non un kamikaze avait été abattu. Il n’est pas sûr qu’il réussisse à convaincre le gouvernement et l’opinion britanniques.