DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ultime réunion des ministre des affaires étrangères des 25 sur le dossier turc

Vous lisez:

Ultime réunion des ministre des affaires étrangères des 25 sur le dossier turc

Taille du texte Aa Aa

La porte de l’Europe s’ouvrira peut-être à la Turquie ce soir. Enfin! seraient tentés de dire les Turcs, poussés à bout par les incessantes réticences européennes à leur candidature. Le dernier blocage en date est venu de l’Autriche et de son chancelier Wolfgang Schüssel, qui, au dernier moment, ont voulu insérer au texte de cadre des négociations la possibilité pour l’Union de n’avoir avec l’UE qu’un partenariat privilégié.

Faute d’accord sur ce point, les ministres des affaires étrangères doivent se réunir à nouveau ce soir, dans ce qui apparaît comme une réunion de la dernière chance. En effet c’est demain que les pourparlers d’adhésion doivent commencer. En attendant, le Premier ministre turc met la pression sur les Européens. Il a déclaré aujourd’hui que l’Union devait choisir entre “club chrétien et acteur mondial”. Si l’option du partenariat était retenue et insérée au texte de négociations ce soir, la Turquie pourrait boycotter tout simplement l’ouverture des négociations. Les députés turcs ont en tous cas la conscience tranquille et estiment avoir tout fait comme il fallait en regard des exigences de l’union, mais il manque pourtant deux points clés selon la résolution adoptée cette semaine par le Parlement européen, la reconnaissance du génocide arménien et celle de la République de Chypre.