DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La question turque bloque toujours : l'UE au bord d'une nouvelle crise

Vous lisez:

La question turque bloque toujours : l'UE au bord d'une nouvelle crise

Taille du texte Aa Aa

Une nuit presque blanche à Luxembourg, mais toujours le même blocage sur la Turquie. Les ministres des Affaires étrangères des 25 se sont réunis ce dimanche soir pour tenter de résoudre le problème, en vain. Alors que doivent s’ouvrir aujourd’hui, les négociations d’adhésion avec Ankara, l’Autriche s’oppose toujours au projet cadre pour ces pourparlers. Le chef de la diplomatie britannique, Jack Straw, n’a pu que constater l‘échec des discussions, sans pour autant déclarer forfait : “24 pays membres se sont mis d’accord sur un texte, mais un seul ne l’a pas fait, il faut trouver une solution. Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation se produit et je suis sûr que ce ne sera pas la dernière”

Durant cette réunion nocturne, l’Autriche a résisté à la pression de ses partenaires européens et reste cramponnée à sa revendication : envisager une alternative à l’adhésion de la Turquie. La ministre autrichienne des Affaires éatrngères a nié vouloir entraver le début des pourparlers.“J’ai l’impression que nous faisons des progrès, a expliqué Ursula Plassnik, pas assez mais j’espère qu’avec des efforts supplémentaires nous allons être capable de parvenir à toutes les avancées dont nous avons besoin”.La réunion interrompue cette nuit doit reprendre ce lundi matin. L’ouverture des négociations avec la Turquie reste quand même programmée aujourd’hui, car la présidence britannique espère bien arracher un compromis de dernière minute. Jack Straw n’a toutefois pas exclu un report de quelques heures de la cérémonie officielle avec Ankara, dont les nerfs sont mis à rude épreuve.