DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : l'armée américaine lance une seconde offensive à la frontière syrienne

Vous lisez:

Irak : l'armée américaine lance une seconde offensive à la frontière syrienne

Taille du texte Aa Aa

L’armée américaine lance la plus importante offensive de l’année contre les insurgés irakiens. 2 500 hommes sont déployés autour d’Hadissa, au nord-ouest du pays. Leur mission : saboter le réseau d’Abou Moussab al-Zarqaoui, le Jordanien qui a fait allégeance à Al-Qaïda en Irak. Une trentaine d’insurgés et quatre marines sont morts depuis le début de l’opération. C’est la seconde offensive en cours menée par les troupes américaines près de la frontière syrienne.

Washington soupçonne les rebelles d’utiliser la Syrie comme plateforme logistique avant de frapper en Irak. Le président américain affirme que l’heure du retrait n’est pas encore venue. George Walker Bush donnait, à la Maison Blanche, sa première conférence de presse depuis 6 mois : “Les troupes américaines ont deux missions, l’une est de traquer Zarqaoui et ses affiliés et de les traduire en justice. Nous avons déjà réussi la semaine dernière une opération en ce sens à Bagdad. La deuxième mission est de former les Irakiens. Il faut les préparer de différentes façons, en les entrainantau combat. Il faut embarquer les troupes irakiennes à nos côtés lors des opérations pour leur montrer, notamment, comment fonctionne nos structures de commandement.” George Walker Bush, dont la côte de popularité est au plus bas depuis le passage des cyclones aux Etats-Unis, doit une nouvelle fois justifier son engagement en Irak et les dépenses qu’il suscite.