DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parlement irakien cède sous la pression internationale

Vous lisez:

Le Parlement irakien cède sous la pression internationale

Taille du texte Aa Aa

L’assemblée irakienne a modifié les règles électorales concernant le référendum sur la constitution qui doit avoir lieu le 15 octobre. Selon un amendement à la loi électorale adopté dimanche par les députés irakiens, le texte aurait été adopté de façon quasi-inévitable car il suffisait qu’une majorité simple d‘électeurs votent en faveur du texte.

Beaucoup ont vu dans cet amendement un moyen pour le Parlement, dominé par les Chiites et les Kurdes, de faire adopter sans problème une constitution qui leur est largement favorable. Ce texte propose un Etat fédéral et donne des pouvoirs étendus aux régions, notamment sur la gestion des ressources pétrolières. Les Sunnites, qui occupent des régions plutôt pauvres, auraient vu, de fait, beaucoup de richesses leur échapper. Les députés irakiens ont été rappelés à l’ordre par l’ONU et les Etats-Unis. Ils ont finalement retiré l’amendement litigieux, au grand dam de certains députés chiites, furieux que le Parlement se soit finalement plié à la volonté des Nations unies.