DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le processus de paix nord-irlandais doit redémarrer

Vous lisez:

Le processus de paix nord-irlandais doit redémarrer

Taille du texte Aa Aa

Ce jeudi, Tony Blair va rencontrer séparément le chef du principal parti protestant Ian Paisley, et Gerry Adams, président du Sinn Féin, l’aile politique de l’IRA, première formation côté catholique. Car reste un obstacle à la reprise des pouparlers : les unionnistes réclament la preuve en images de la destruction officielle de l’arsenal de l’armée républicaine irlandaise.Euronews a recueilli le sentiment de Gerry Adams dur la question.

Euronews: “Vous allez rencontrer le Premier ministre et Ian Paisley, le leader unionniste.Ces négociations seraient-elles bien plus avancées si l’IRA avait filmé la destruction des armes?” Gerry Adams :“Et bien je ne crois pas. Tout d’abord nous avons pu avancer d’un grand pas grâce au dur travail réalisé en décembre dernier par le Sinn Féin. On en est où on en est. C’est un processus et ça prend du temps de résoudre les problèmes. Ces unionnistes, qui ont une peur viscérale de l’IRA, n’ont maintenant plus aucune raison d’avoir peur. Même si je le répète, ça prendra du temps pour intégrer tout cela.” Gerry Adams privilégie plus que jamais la voie politique pour résoudre le conflit. Aujourd’hui aussi devant les eurodéputés à Bruxelles, il a condamné le meurtre de Jim Gray. L’ancien chef de l’Association de défense de l’Ulster, a été abattu mardi à Belfast. La police soupçonne la bande loyaliste d’avoir commandité l’assassinat de son ex-dirigeant, accusé de racket et de trafic de drogue. Six personnes ont été interpellées.