DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GB: Londres s'intéresse à l'argent sale de l'IRA

Vous lisez:

GB: Londres s'intéresse à l'argent sale de l'IRA

Taille du texte Aa Aa

La police a perquisitionné et saisi ce jeudi 250 propriétés à Manchester et ce dans le cadre d’une enquête liant un chef présumé de l’IRA à des activités de blanchiment d’argent dans l’immobilier. Ces maisons et ces locaux d’une valeur de 42 millions d’euros auraient été achetés avec des fonds provenant d’activités illicites de la milice.

Cette affaire intervient alors que Tony Blair tente de renouer le dialogue en Irlande du Nord. A Londres, il a reçu l’un après l’autre Gerry Adams, le chef de l’aile politique de l’IRA, puis Ian Paisley, le leader du principal parti protestant unioniste d’Ulster. Ce dernier lui a remis un cahier des charges détaillant les conditions nécessaires pour que son parti négocie avec le Sinn Fein. L’une d’elle, dit-il, est d‘être traités de la même manière. “Nous sommes déterminés à obtenir ces droits pour les gens d’Irlande du Nord.” L’ouverture de ces négociations préliminaires est destinée à rétablir d’ici deux ans le partage du pouvoir entre protestants et catholiques.