DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lancement du satellite Cryosat

Vous lisez:

Lancement du satellite Cryosat

Taille du texte Aa Aa

Les variations d‘épaisseur des calottes glaciaires et de la banquise, témoignages des modifications et donc du réchauffement climatique. Tel est la mission du satellite Cryosat lancée ce samedi en russie, sur le site du cosmodrome de Plessetsk, dans le nord ouest du pays.

Une fusée russe de type Rockot s’est arrachée de l’attraction terrestre afin d’effectuer cette mission. Ce satellite développé et construit par EADS Astrium pour le compte de l’Agence spatiale européenne, l’Esa, va donc se pencher sur la banquise. Les instruments scientifiques qui équipent Cryosat, notamment Siral, son radar altimétrique de grande précision devraient permettre une observation globale des pôles. Une campagne d’observation qui s‘écoulera sur 1100 jours. De quoi étayer la thèse d’un recul non négligeable de la calotte glaciaire. Une immensité que vient peu à peu lécher la mer et des bandes de sol noirâtre.