DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Berlin, rien de nouveau

Vous lisez:

A Berlin, rien de nouveau

Taille du texte Aa Aa

Ils ont eu beau rester éveillés une partie de la nuit, les journalistes n’ont rien appris de plus à Berlin. Jusqu‘à minuit, toute la presse a attendu la sortie de Gerhard Schroeder et Angela Merkel, en pleine tractation pour mettre en place la grande coalition. On les a vu aller et venir dans les locaux de la société parlementaire allemande, mais les dirigeants sociaux-démocrates et conservateurs n’ont fait aucune déclaration cette nuit. Il faudra attendre la mi-journée pour savoir quel sera le visage de cette grande coalition, cette “cohabitation à l’allemande” engendrée par l’absence de majorité absolue d’un camp ou de l’autre lors des dernières élections. Selon les dernières indiscrétions, voilà quel serait le scénario possible : les 16 portefeuilles ministériels partagés à égalité entre SPD et CDU-CSU. Et aux commandes, Angela Merkel à la chancellerie. Gerhard Schroeder revendiquerait lui les Affaires étrangères, un poste qui risque de faire de l’ombre à la chancelière.