DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : pour un miraculé, des dizaines de milliers de morts

Vous lisez:

Pakistan : pour un miraculé, des dizaines de milliers de morts

Taille du texte Aa Aa

Il s’appelle Ubaid, et les secouristes l’ont dégagé vivant des décombres de l’immeuble de 10 étages qui s’est écroulé à Islamabad. C’est un miraculé du terrifiant tremblement de terre qui a secoué l’Asie du sud samedi matin. A l’inverse, ils sont 20.000 à avoir perdu la vie, les estimations atteignent même le chiffre de 38.000 morts. C’est le Pakistan qui paye le plus lourd tribut : dans le Cachemire pakistanais, la plupart des villages sont rayés de la carte. Plus de la moitié des 2,4 millions d’habitants de la région ont été touchés par le séisme : des morts, des blessés, des sans-abris. Dans le Cachemire indien, plus de 600 morts également, mais là encore le bilan pourrait s’alourdir, beaucoup de villages sont inaccessibles. Les secousses ont même ébranlé l’Afghanistan. Au Pakistan, les autorités ont décrété trois jours de deuil national pour marquer la plus grande tragédie de l’histoire du pays. C’est aussi la course contre la montre pour venir en aide aux sinistrés. Chaque heure compte désormais pour sauver des vies, les secouristes le savent. Les premières équipes étrangères ont répondu à l’appel du président pakistanais. Le pays manque de tout, de tentes, d’hélicoptères, d’argent. De partout l’aide afflue. De France notamment, ce week-end 50 militaires sont partis d’Istres. Les dons affluent : plus de 15 millions d’euros de la Banque mondiale, 3,6 millions d’euros de l’Union européenne, même Israël qui n’a pas de relations diplomatiques propose son assistance.